Je suis tanné d’être tanné…

Je viens de lire un très bon discours écrit par un écrivain franco-manitobain nommé Marc Prescott. J’aimerais partagé ce text avec d’autre gens puisque je trouve ça un bon point de départ pour une discussion élargi sur le sujet d’identité francophone. Que pensez-vous? Pouvez-vous identifier avec les choses qu’il dit?

http://tagueule.ca/2012/04/13/je-suis-tanne/

Pour moi, ce que Prescott dit, ça représente ma réalité dans plusieurs façons. Comme franco-manitobaine dans un monde contemporain je crois qu’il faut qu’on soit fière et fort de qui on est et d’encourager les autres à participer au merveilleux jeux du bilinguisme. Il ne faut pas se battre contre nous même – c’est complètement inutile et non-constructif. J’aime trop mélanger les sens de mon identité, complexe et unique, mon côté ‘anglo’ et mon côté ‘franco’ et même mon côté ‘franglo’! Pas nécessaire de chialer au sujet de qui pense quoi de comment je parle ou de qui je suis – d’évaluer si je suis assez ‘authentique’ ou quel sorte d’accent que j’ai. Qui décide les critères pour tout ça? Tout le monde a un accent, dans leur propre sens. Tant pis pour eux si ils veulent me mettre dans une petite boîte facile pour eux à comprendre – moi je n’estime pas un sens du médiocre dans mon sens de qui je suis.

Je parle comment je parle – écoute moi – tu me comprends si tu as la moindre de patience pour les autres. Mes influences culturelles me reviennent de partout dans le monde – je suis fière d’être  bilingue, Canadienne, franco-manitobaine, métis, sœur, amie, artiste, citoyenne engagé et de plus, je suis fière d’être une femme qui fait partie d’un monde interconnecté. La bataille entre le français et l’anglais ou les français contre les français ou peu n’importe un contre l’autre nous rends juste plus fragile, fâché et rempli de frustrations.

Je n’aime pas ça quand je rentre dans des commerces Québécois ou que j’adresse les gens en français et ils me répondent en anglais parce que je n’ai pas un ‘accent’ qu’ils reconnaissent. J’étais vraiment insulté par ce fait la première fois que je suis venu à la belle province. Plusieurs Québécois me disent que les gens font ça pour pouvoir pratiquer leur anglais. Et donc, si ça c’est le cas, on peut ce parler dans deux langues différentes en même temps et puis, veut veut pas, on va arriver à se comprendre – j’en suis pas mal certaine!

Je suis tanné d’être fâché. Je suis tanné d’être tanné.

Vive le bilinguisme – ça rend la vie bien intéressante!!

Un ami m’a envoyé un skit de Kids in The Hall que je n’avais pas vu depuis longtemps – ça m’a fait rire.

Office Trappers – Kids In The Hall

http://www.spike.com/video-clips/hwy495/the-kids-in-the-hall-office-trappers

Comments
2 Responses to “Je suis tanné d’être tanné…”
  1. Denyse Cote says:

    Je n’ai pas réussi à retrouver l’article “Je suis tanné” par Marc Prescott. Puis je le retrouver ailleurs? Que signifie et ou retrouvons nous le monument dans la photo ci-dessus?

    • L’article que je discute se retrouve à cette addresse internet – http://tagueule.ca/2012/04/13/je-suis-tanne/ – si ça marche pas pour toi essaye de faire un recherche pour ‘Je suis tanné – Marc Prescott’ dans Google et puis ça devrait marcher. Je sais pas ou se retrouve le monument dans la photo – c’est quelque chose que j’ai trouver en ligne. J’espère que ça réponds tes questions!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: